Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le projet

 

Esprit Karen est né d'une rencontre, d'un besoin, d'une volonté et évidemment d'un esprit.

Une rencontre

En Décembre 2007, une famille française habitant Bangkok rencontre le Père Alain Bourdery, missionnaire des Missions Étrangères de Paris. Ce prêtre vit au milieu des Karens, éthnie du Nord-Ouest de la Thaïlande, dans la région de Thasong Yang. 


IMG 2832
Le Père Alain

 

Cette famille rencontre ce peuple chaleureux, vivant pauvrement dans des villages isolés. Elle découvre aussi la qualité des tissages fabriqués par les femmes Karens.

De là, naît l'idée de créer ensemble un projet.


Un besoin

Les Karens vivent dans la province de Chiang Mai, dans le nord de la Thailande, une région isolée où l'aide des ONG se fait très rare. 250 000 Karens sont ainsi répartis sur des centaines de villages étalés tout le long de la frontière birmane.
 Le revenu d'une famille ne dépasse pas 10 euros par mois.

Une volonté 
En Janvier 2008, des  françaises vivant à Bangkok s'associent  pour développer un projet.  Conquises par les tissus Karens, elles décident de lancer une collection d'articles de décoration, qu'elles nomment Esprit Karen .


Un esprit 

Esprit Karen est une initiative sociale, qui aide des femmes Karens d'une manière digne et valorisante.

Esprit Karen propose à ces femmes de mettre en valeur leur savoir faire en tissage, en créant des objets de décoration et des accessoires.

Ces activités de couture et de tissage leur permettent d'avoir un revenu supplémentaire, indispensable pour la survie de leurs familles.

Esprit Karen salarie 3 couturières basées à Mae Tan pour réaliser les 3 collections annuelles. 

 

 

À propos

Association caritative Bangkok